Reportages

Le 12 mai 2010

Tempo 2010... Première !

La nuit est tombée et la foule envahie le parc du 20 décembre de Saint Leu. Le Tempo est donné de suite par la « dream team » du Ker Faya Sound System. Le son est roots, puissant et les galettes vinyles s’enchainent avec précisions.

Arrive l’heure d’ouverture pour la première soirée de concerts de cette édition 2010 du Festival, c’est la récente formation Shazam qui se lance. Dès les premières notes, on sent le public un peu désorienté face à cette musique qui vous plonge dans un univers baroque. Il émane quand même une touche certaine de Lo Griyo, un savoir faire que l’on reconnait déjà comme une référence. Et ti pa ti pa, nous voilà embarqué dans cette fusion de vieux standards, nous offrant le voyage dans un lointain Maghreb ou bien encore dans les contrées Afghanes. Un très beau répertoire habillement arrangé et fortement pimenté par de superbe solo de chacun des protagonistes. Une très bonne entrée en matière pour Leu Tempo et une envie immédiate d’en avoir encore plus…



> Voir la vidéo de SHAZAM ici

Le temps de se frayer un chemin jusqu’au bar pour se rafraichir, en écoutant
de bon vieux riddims old school, savamment balancés par Vince et ses acolytes…
…et c’est au tour du groupe Jaboticaba d’entré en scène. Pour ceux qui les connaissent déjà depuis un moment, on voit de suite que quelque chose s’est passé. Le nouveau Jaboticaba est arrivé ? Toujours est-il que le son en façade est massif, la voix de Virginie profonde et maitrisée, qu’elle nous offre même un jeu de scène très sensuel, l’ensemble a vraiment de la gueule. Les chansons s’enchainent et plus on avance dans le spectacle, plus il est difficile de ne pas succomber aux charmes de leurs musiques. On passe d’un registre de chansons folk rock, à un paysage jazz « New Orleans » sans broncher, en se laissant prendre au jeu de cette joyeuse harmonie.
On comprend que le groupe a atteint un nouveau stade dans son développement. Une chose est sûr il communique un vrai plaisir quand il foule les planches et il n’y a pas moyen, c’est réciproque. Une grande dose de bonheur partagée…



> Voir la vidéo de JABOTICABA ici

Vivement ce soir, pour vivre la deuxième partie des événements musicaux du Festival Saint Leusien, avec au menu un Duo de Natiembé, suivi d’un Mounawar comme toujours servi bien chaud !
A demain pour lire la suite de ce Festival pas tout à fait pareil…

G.P.

SHAZAM : Kaina ZAIMEN, Nicolas MAILLET (clarinette, flûte), Luc JOLY (Saxophones), Sami PAGEAUX WARO (Batterie, Percussions) & Brice NAUROY (Ingé Son).

JABOTICABA : Virginie MARIE-LOUISE (voix, chœurs), Julien BARNOIN (guitare), Nicolas MAILLET (clarinette, flûte), FEVER (batterie) & Yann COSTA (Ingé Son).