Reportages

Le 13 mai 2010

Tempo Festival… Deuxième

Ce soir l’équipe Akout n’est pas en reste avec 2 groupes à la carte : Duo de Natiembé et Mounawar.

Nous commençons avec l’étonnante Natiembé. Et oui étonnante car cette fois cette grande dame nous a servi un maloya qu’on pourrait qualifier de « transcendantal ». Accompagnée par Fréderic Piot aux percus et Costa (qu’on ne présente plus) aux effets sonores, un rien psychédéliques. Un univers « à prendre ou à laisser », sans compromis et fort de l’identité Natiembé comme l’illustre si bien le titre « Ti kaf’ Natiembé ». Le public, un peu décontenancé, n’aura cependant pas fait le déplacement pour rien.
Natiembé nous offre un vrai partage d’elle-même, intime et douloureux.
C’est un duo ou devrais-je dire un trio haut en couleur, une puissance rythmique et un vocal envoûtant et hypnotique, enrobés de sons électro et autres reverbs.



> Voir la vidéo de Nathalie Natiembé ici...

Nous faisons une courte pause, histoire de reprendre nos esprits, un verre à la main, bercés par la playlist de choix proposée par Ker Faya Sound System et nous voilà repartis pour le 2ème round de la soirée : Mounawar.

La foule se presse et se masse déjà électrisée aux pieds de la scène. Le show démarre et visiblement Mounawar n’a pas son pareil pour « ambiancer » son public.
On se balance, on danse, on saute et on finit par crier aux sons de ces trois acolytes.
Mounawar (lead singer/composer, guitare) accompagné de Jérémie LAPRA (chœurs, basse, contrebasse) et Didier DIJOUX (chœurs, percussion, batterie) ont donné sans compter et en toute  simplicité. Chaque titre est une invitation à un nouveau voyage.
Il y a quelque chose de hip hop, de rock, d’africain dans leur musique, quelque chose de J.Hendrix ou encore de Keziah Jones dans l’attitude. De vraies rock stars !



> Voir la vidéo de MOUNAWAR ici...

Merci a zot ! Quelle soirée, riche en émotions.

S.C.