Chroniques Albums

Le 01 juin 2010

Just be good Tumi !

Pick A Dream...
2010, Afrique du Sud... année du foot ? Nan nan, passe ton chemin ami cramponné, on n´est pas là pour parler ballon, mais de la troisième livraison discographique de Tumi & The Volume ! Leur précédent effort avait déjà fait pas mal de bruit, il est fort à parier que ce nouvel opus soit l´album de la consécration. Pick a dream enfonce le clou encore plus fort, un disque concis (40 minutes, le timing idéal pour un LP) qui installe le groupe en première division catégorie hip hop. Loin, loin des clichés du rap bling bling qui nous ressasse les sempiternels clichés « flouze, bagnole et bimbos », la dream team australe est fidèle à son étiquette «joué-sur-vrais-instruments-garanti-sans-beats-préfabriqués », dans la lignée funky des Roots de Philadelphie ou des Hocus Pocus de Nantes.

Déjà, un album de rap qui débute sur un rythme 6/8 ternaire, c´est pas commun...Certains titres lorgnent vers un crossover pop du meilleur goût et au fil des morceaux s´incrustent des invités inattendus : Fixi de Java est venu poser son accordéon musette et l´ami Danyèl Waro s´est caché en bonus track pour une nouvelle version de son Tine Blues en duo avec Tumi.

Plus aérien et plus varié que l´album précédent, Pick a dream possède cette magie des disques évidents, qui vous tapent dans l´oreille dès la première écoute et qui vous font presser la touche « repeat ». Un bien bel album, et ce serait dommage de vous passer de sa version CD et de sa mise en images signée Hippolyte, illustrateur familier de la Réunion.

Pump up the Volume & dance !

Tahitiansunset

En savoir + sur Tumi and the Volume